Regime alimentaire de l'hirondelle de cheminée

Si vous avez la chance d'attirer un couple chez vous, vous ne vous lasserez pas d'observer le comportement des oiseaux. Les hirondelles ayant besoin de terre mouillée pour la construction du nid, on peut les favoriser en ménageant de petites flaques boueuses dans un environnement dégagé. En revanche, on ne pourra pas grand chose pour elles en cas d'intempéries prolongées qui les empêchent de se nourrir normalement et peuvent entraîner une mortalité de jeunes au nid et même d'adultes.

Les hirondelles sont morphologiquement adaptées au milieu aérien dans lequel elles trouvent leur nourriture. En revanche, le vol sur place leur est interdit. Le vol de l'Hirondelle rustique correspond bien à ce schéma d'ensemble. Son vol est facile, avec des battements assez lents pour la taille de l'oiseau mais réguliers.

L'oiseau alterne des phases de vol battu et de vol plané. Elle virevolte, vire sur l' aileplonge ou part en chandelle à la poursuite des insectes. Pour boire, elle se laisse glisser, ailes relevées, au dessus de la surface de l'eau qu'elle effleure du beccomme le font aussi les martinets.

Lorsqu'elle s'est posée au sol, en particulier lorsqu'elle récolte de la boue pour le nid, son essor est un peu laborieux, gênée qu'elle est par ses longues ailes et ses courtes pattes. L'Hirondelle rustique, comme tous les membres de la familleest un insectivore exclusif, ne se nourrissant que d' insectes capturés au vol.

La vision joue un rôle prépondérant dans la chasse. Les proies se recrutent parmi plus de 80 familles d' insectesles Diptères arrivant toujours en tête en nombre. Bien évidemment le régime varie suivant les localités, les saisons et même les années. Lors des périodes de temps froid et humide défavorable aux insectesles hirondelles chassent préférentiellement au-dessus de l'eau où l'entomofaune est plus abondante.

Lorsqu'elle chasse pour nourrir sa nichée au nid, l'hirondelle emmagasine plusieurs proies dans sa bouche pour ne pas multiplier les trajets. Une becquée peut comporter une vingtaine d' insectes. Malgré tout, les allers-retours des parents peuvent se répéter près de fois par jour. L'Hirondelle rustique choisit en priorité des étables, écuries et autres granges pour bâtir son nid, l'idéal étant que le plafond comporte des solives.

Secondairement, son choix pourra se porter sur tout autre endroit abrité garage, cave, remise, véranda, etc. Le nid est construit par le couple avec de la boue qu'il prélève au bord de l'eau. Les oiseaux en font des boulettes qu'ils déposeront petit à petit, donnant ainsi au nid un aspect granuleux typique. Ils y incluent des brindilles sèches qui assureront sa solidité et sa cohésion. C'est un nid permanent qui pourra être réutilisé pendant plusieurs années. Il a la forme d'une fraction de coupe, variable suivant son emplacement.

Lorsqu'il est en demi-coupe contre une poutre par exemple, il atteint une 20e de cm de largeur pour une 10e de cm de hauteur. Il ne comporte pas d'orifice d'entrée, accessible qu'il est sur tout son bord libre, mais il est toujours très proche du plafond qui le surplombe et le protège.

L'intérieur de la coupe est garni d'herbes sèches et tapissé de plumes et de crin. L'analyse d'un nid a révélé qu'il était formé de grammes de terre sèche et de 2 radicelles.

De façon anecdotique, on a rapporté le cas d'hirondelles prélevant des poils sur le dos d'un chat pour en garnir leur nid. Lorsque le temps est favorable, huit jours suffisent pour achever l'ouvrage.

L’hirondelle rustique

Les adultes cherchent toujours à conforter un nid existant plutôt que d'en construire un nouveau, d'où une concurrence en début de saison pour récupérer les meilleurs nids. Il arrive que le nid soit squatté par une autre espècele Moineau domestique par exemple, ou encore un Rougequeue noirune Bergeronnette grise ou encore un Troglodyte mignon. Le prendre du poids gainer ht loire est le plus gênant car il est capable d'en expulser les propriétaires légitimes.

Les premières pontes ont lieu de fin avril à juin. Dans nos régions tempérées, elles peuvent être suivies d'une deuxième ponte, plus rarement d'une troisième. Des cas de 4 pontes successives sont cités dans la littérature. La période de nidification s'étale d'avril à août. Elle s'absente de courtes périodes pour aller se nourrir. Les jeunes séjournent au nid 3 semaines environ.

Leur poids culminera à 22 grammes, soit 5 grammes de plus que les parents, à 13 jours. Ce surpoids sera rapidement perdu par la suite, notamment du fait de la croissance du plumage et de l'envol.

Vers le quinzième jour, lorsque les plumes sont assez développées pour conserver la plante indonesienne pour maigrir 2014 corporelle, les parents ne les abritent plus que pendant la nuit, et seulement par intermittence le jour.

Puis vers le 20e jour, les parents cesseront de les nourrir au nid. Pour les obliger à quitter le nid et prendre leur envol, ils s'approchent d'eux avec des insectes mais sans les leur donner.

Poussés par la faim et brusqués par les cris des adultes, les jeunes finiront par se jeter dans le vide, le vol étant instinctif chez eux. Bien que les parents évacuent les sacs fécaux de leurs jeunes, le rebord du nid se garnit de fientes au fur et à mesure de l'élevage et nombres d'entre elles tombent au sol en dessous. C'est ce côté salissant du nid qui rebute certaines personnes qui pour cette raison n'acceptent pas d'hirondelles chez elles.

Rapidement, le couple peut entamer une seconde nidification si les conditions le permettent, le mâle se chargeant de nourrir les juvéniles de la première nichée jusqu'à leur émancipation vers le 35e jour de vie. Toutes les nidifications ne sont pas couronnées de succès. Il est fréquent qu'une nichée ou une couvée soit perdue. Un suivi effectué dans les années en Moselle J.

Méguin, comm. Quant aux nichéesleur survie dépend des conditions météorologiques qui influent sur la fréquence et la qualité des nourrissages. En32 nichés sur cumulant 87 poussins ont été trouvées mortes. On a constaté que, lorsque la recherche de nourriture est rendue difficile, les adultes arrivent à nourrir tant bien que mal les pulli jusqu'à leur dixième jour mais, passé cet âge, les petits finissent par mourir d'inanition, n'ayant pas la quantité de nourriture nécessaire à leur croissance.

L'Hirondelle rustique est largement répartie sur l'ensemble de l'Amérique du Nord et de l'Eurasie. Son aire est centrée sur les zones tempérées des deux continents, avec un débordement sur les zones boréales au nord et en climat subtempéré de type méditerranéen au sud.

En Afrique, elle ne se reproduit que dans l'extrême nord, au Maghreb, dans le nord de la Libye et dans la vallée du Nil en Égypte. Les aires d'hivernage sont presque totalement disjointes des aires de reproduction. L' Hirondelle rustique Hirundo rustica est une petite espèce de passereauxmigratricevivant en Europeen Asieen Afrique et en Amérique. Elle est également connue sous le nom d' Hirondelle de cheminée ou d' Hirondelle des granges.

Elle se distingue par sa longue queue fourchue et sa gorge couleur rouge brique. Elle niche dans un nid fait de terre séchée et de salive pour coller les bouts de terre, accroché sous un toit, une poutre, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur, en ville ou à la campagne, souvent dans des granges ouvertes, et parfois dans les maisons ouvertes. Elle se nourrit essentiellement d'insectes attrapés en vol.

Il existe six sous-espèces d'Hirondelle rustique, se reproduisant toutes dans l'hémisphère nord. Quatre d'entre elles sont migratrices, et hivernent dans l'hémisphère sud, dans des régions parfois très éloignées comme l' Argentinela province du Cap en Afrique du Sud ou le nord de l' Australie. Du fait de sa large distribution géographique, l'Hirondelle rustique n'est pas menacée. L'Hirondelle rustique est un oiseau qui aime les paysages ouverts et qui utilise généralement les constructions humaines pour confectionner son nid.

Commensaleelle s'est vraisemblablement beaucoup développée avec l'expansion humaine. Cette espèce vit en association avec l'homme qui la tolère dans les bâtiments car il la considère utile puisqu'elle se nourrit d'insectes perçus comme nuisibles. D'anciennes superstitions concernant cet oiseau et son nid ont également contribué à la faire accepter. La littérature et la religion font souvent référence à l'Hirondelle rustique et cet oiseau qui vit près de l'homme le fascine par ses habitudes migratoires.

L'Hirondelle rustique est l'oiseau national de l' Estonie. Le nom du genre Hirundo signifie hirondelle en latin [ 1 ]. Elle est parfois appelée Hirondelle de cheminée en France, car il lui arrivait fréquemment de bâtir son nid dans les cheminées fumoirs, comme elle le fait toujours en Bretagne [ 2 ].

L'Hirondelle rustique mâle adulte, appartenant à la sous-espèce H. Behandelen van cellulite silhouette fine et élancée de cette hirondelle la rend aisément reconnaissable. On remarque sa queue largement échancrée, très effilée aux deux extrémités et ornée d'une petite rangée de taches blanches visibles en vol [ 3 ]. Les deux rectrices situées sur les bords de la queue et nettement plus longues que les autres sont appelées filets.

Le dessus, de la tête à la queue, est bleu sombre et présente un éclat métallique certain. La gorge, les joues et le pourtour du bec sont rouge brique, soulignés par une bande pectorale bleu sombre, et le dessous de l'oiseau est blanc crème avec des reflets roux. La calotte et la nuque sont bleu-noir, le tour des yeux est noir, tout comme les yeux, les courtes pattes, les doigts et le bec.

Ce dernier est fin et court [ 4 ]. À la différence des autres hirundinidésson croupion n'est pas marqué de blanc [ 5 ]. La femelle est semblable au mâle, mais ses filets sont plus courts, le bleu du dessus et de la poitrine est moins glacé, et le dessous est plus pâle.

Les jeunes sont plus ternes, avec une tête d'un roux plus pâle et un dessous plus blanc. Il leur manque également les longues plumes caudales de l'adulte [ 6 ]. Grâce à sa tête rousse et sa bande bleue sur la poitrine, l'Hirondelle rustique adulte est facile à distinguer des espèces d' Hirundo africaines et de l' Hirondelle messagère Hirundo neoxena qui partage une partie de son aire de répartition en Australie [ 6 ].

En Afrique, les plumes courtes de la queue des jeunes peuvent amener à les confondre avec l' Hirondelle de Guinée Hirundo lucidamais cette dernière a une bande plus fine à la poitrine et la queue plus blanche [ 7 ].

En Europe, on peut facilement la distinguer de l' Hirondelle de fenêtre Delichon urbicum car celle-ci possède une bande blanche au niveau du croupion, et la queue de l'adulte n'a pas les longues pointes de rustica.

En Europe et en Asie, l' Hirondelle rousseline Cecropis daurica a une allure proche, mais diffère par son plumage coloré et son croupion blanc ou roux selon l'âge.

Hirondelle rustique

Hirondelle messagère Hirundo neoxena. Hirondelle de Guinée Hirundo lucida. Hirondelle de fenêtre Delichon urbicum. Hirondelle rousseline Cecropis daurica. Le chant de l'Hirondelle rustique est un gazouillement grasseyant mais néanmoins mélodieux, qui se termine souvent par un grincement.

Les cris comprennent des witt ou des tsvitt souvent répétés [ 8 ] et un bruyant splee-plink quand elle est excitée [ 9 ]. Le cri d'alarme est constitué d'un tranchant siflitt pour des prédateurs comme les chats, et d'une répétition de tsivitt rapidement enchaînés pour les oiseaux de proie [ 10 ]. L'Hirondelle rustique a un comportement similaire à celui des autres insectivores aériens, comme notamment les autres hirondelles et les apodidés martinets.

Il lui arrive également d'attraper des proies juste à la surface de l'eau, sur des murs ou sur des plantes. Toutefois, en Europe, l'Hirondelle rustique consomme moins de pucerons que l' Hirondelle de fenêtre ou l' Hirondelle de rivage [ 3 ].

Pendant l'hiver, les hyménoptèreset spécialement les fourmis volantes, sont une ressource alimentaire importante. L'Hirondelle rustique s'abreuve au vol, recueillant l'eau dans sa bouche ouverte en volant à ras de l'eau [ 12 ]. L'oiseau se baigne de la même façon, plongeant un instant dans l'eau et reprenant son vol aussitôt [ 13 ]. Lorsque la saison de reproduction est terminée, les hirondelles se rassemblent en bandes de taille variable, comprenant parfois des centaines d'individus.

Elles passent ainsi la nuit dans des roselièresvolant au-dessus pendant un moment avant de descendre dans les roseaux [ 10 ]. Les roselières constituent une importante source de nourriture pour les hirondelles avant et pendant la migration. En effet, bien que l'Hirondelle rustique puisse se nourrir au vol durant le voyage, les roselières lui permettent de constituer des réserves de graisses indispensables pour le voyage qu'elle doit faire [ 14 ].

Elle collecte sa nourriture en décrivant des cercles ou en volant très près du sol. Son vol gracieux est ponctué de virevoltes [ 11 ]. Les mâles rejoignent l'aire de reproduction avant les femelles, choisissent le site de nidification, et cherchent à y attirer une compagne en décrivant des cercles dans le ciel et en chantant. Le mâle séduit la femelle par la longueur de ses filets [ 3 ][ 18 ].

On observe d'ailleurs qu'en Europe du Nord les mâles ont des filets très longs alors qu'il y a peu de différences entre ceux du mâle et de la femelle plus au sud.

Les mâles aux plus longs filets ont également de plus gros points blancs sur la queue, et comme le pou des oiseaux préfère les plumes blanches, la présence de gros points blancs dénués produit maigrir vite homme parasites indique la qualité du reproducteur. Il y a d'ailleurs une corrélation positive entre la taille des taches blanches et le nombre de descendants par saison [ 21 ]. Mâles et femelles défendent leur nid, mais le mâle se montre particulièrement agressif et territorial [ 6 ].

Une fois un couple formé, il reste uni pour la vie, mais les copulations extraconjugales sont fréquentes, en faisant une espèce génétiquement polygame bien que socialement monogame [ 22 ].

Les mâles surveillent néanmoins leur femelle pour éviter cela [ 23 ]. Ils peuvent employer des cris d'alarme pour empêcher la copulation de leur femelle avec un autre mâle [ 24 ]. L'Hirondelle rustique niche généralement dans des bâtiments accessibles comme les grangesles établesou sous les ponts. Avant que les constructions humaines ne deviennent très courantes, l'Hirondelle rustique nichait sur la paroi de rochers ou dans des grottes, mais cela devient rare.

Le nid est bâti par le mâle et la femelle, plus souvent par la femelle seule, avec des morceaux de boue qu'elle malaxe pour former de petites boules, et consolidés avec des herbesde la pailledes algues [ 25 ] ou d'autres matériaux [ 6 ]. Si les conditions sont favorables, la construction du nid dure environ huit jours. Une fois le nid terminé, il est garni de plumes et de duvet, les hirondelles récupérant souvent des plumes de pouleafin de lui donner un aspect plus douillet [ 2 ].

Il arrive que les moineaux essaient de s'approprier le nid des hirondelles, en les chassant ou en s'y installant avant leur arrivée [ 2 ]. La taille des colonies est plus importante en Amérique du Nord [ 12 ]. L'homme fournit parfois à ces oiseaux et aux espèces apparentées des nids artificiels, en forme de demi-bol et en ciment coulé, solidement fixés sur une poutre intérieure de la toiture d'une grange, d'une étable, d'un porche, etc.

Les hirondelles : description, variétés, mode de vie, habitat

Après l'éclosion, il faut encore 18 à 23 jours pour que les oisillons quittent le nid. Pendant ce temps, ils sont nourris par leurs parents qui leur apportent régulièrement des insectes, qu'ils agglutinent dans leur bec quand ils chassent.

Ils peuvent apporter ainsi une vingtaine d'insectes à la fois, et répètent leurs allées et venues jusqu'à fois par jour. Ce poids se réduira un peu par la suite lorsqu'elles formeront leurs plumes [ 5 ]. À partir du quinzième jour, les oisillons n'ont plus besoin de leurs parents pour maintenir leur température constante, et ceux-ci ne les abritent plus que pendant la nuit.

Après 18 à 23 jours passés au nid les oisillons vont pouvoir le quitter. Pour les y inciter, leurs parents cessent de les nourrir, puis leur tendent des insectes et lorsque les jeunes se sont suffisamment approchés du bord, lancent des cris d'alerte qui les font chavirer dans le vide.

Là, battant leurs ailes par réflexe, les jeunes prennent alors leur premier envol [ 5 ]. Les jeunes hirondelles qui commencent à quitter le nid vivent avec leurs parents, qui continuent à les nourrir pendant environ une semaine. Occasionnellement, les jeunes de la première couvée aident à nourrir ceux de la seconde [ 6 ].

Regime alimentaire de l'hirondelle de cheminée

Au bout de 35 jours, les jeunes sont totalement indépendants. Il y a en général deux couvées par an, voire trois, un même nid accueillant plusieurs couvées la même année, et étant réparé pour être réutilisé les années suivantes.

La mortalité des jeunes peut être aggravée par des conditions climatiques difficiles. En effet, s'il fait trop froid, les insectes se font rares, et dans ces conditions les parents n'arrivent pas toujours à subvenir aux besoins des oisillons, notamment après leur dixième jour [ 28 ].

Bien que la longévité puisse atteindre onze ans, la plupart des hirondelles ne vivent pas au-delà de quatre ans [ 6 ]. L'hirondelle chasse les intrus tels que les chats qui s'approchent à proximité de son nid, volant très près d'eux pour les effrayer [ 19 ].

Les adultes ont peu de prédateurs, même s'ils peuvent parfois être victimes de faucons ou de chouettes. Le moineau représente un de ses principaux concurrents, et il arrive que des moineaux s'emparent du nid d'hirondelles, et en expulsent les oisillons pour s'y installer. Les lérotsles chats et les fouines sont des prédateurs potentiels au cours de la couvée [ 29 ]. Le parasitisme de couvée par le vacher en Amérique du Nord et le coucou en Europe est rare [ 12 ][ 3 ]. En Amérique du Nord, l'Hirondelle rustique développe parfois une relation de mutualisme avec le balbuzard.

Elle bâtit son nid à côté de celui du rapace et bénéficie ainsi de sa protection, cet oiseau se nourrissant exclusivement de poisson. Par ailleurs les balbuzards sont avertis de la présence de prédateurs par les cris d'alarme des hirondelles [ 12 ]. L'Hirondelle rustique, tout comme d'autres oiseaux, présente souvent des trous dans les plumes des ailes et de la queue.

Ces trous sont liés à la présence de poux aviaires de la famille des Menoponidaecomme Machaerilaemus malleus ou Myrsidea rusticabien que d'autres espèces soient incriminées comme celles du genre Brueelia. Il existe plusieurs espèces de poux dont la présence a été confirmée chez l'hirondelle, comme Brueelia domestica et Philopterus microsomaticus [ 30 ][ 31 ]. Au Texas, Oeciacus vicariusqui est commun chez les espèces telles que l'Hirondelle à front blanc Petrochelidon pyrrhonotainfeste également les Hirondelles rustiques [ 32 ].

Du fait des importants risques que comporte leur longue migration annuelle, la longévité des hirondelles est assez courte. Ainsi, elles ne vivent généralement que deux à quatre ans, rarement jusqu'à huit ans. Un individu aurait atteint l'âge de quinze ans, en Angleterre.